Les professeurs

Loïc Bonnavia
(directeur sportif – instructeur karaté-do et karaté Défense)
Diplôme d’Instructeur Fédéral de Karaté
1er dan Ju Jitsu (FFJ)
3ème dan Karaté (FFKDA)

Après une courte saison au CLAM dans les années 70, Loïc a repris les arts martiaux à l’aube des années 90. Il pratique d’abord le Ju Jitsu avec Jean-Claude Rieu (6ème dan) puis découvre le karaté avec Dominique Gallo (ex international de karaté) qui lui propose de perfectionner son travail pieds/poings pour parfaire sa préparation au 1er dan de Ju Jitsu. Ces deux enseignants exceptionnels ainsi qu’un stage avec Gilbert Gruss (9ème dan), lui font prendre conscience de l’étendue et de la connexion entre les arts martiaux loin de l’esprit de clocher qui régnait encore à cette époque.

Il continue quelques années les deux disciplines en parallèle. Après un déménagement en 2006, il pousse la porte du dojo du karaté club de Tarare, suit les cours d’Eugène Charléry et passe son 1er puis son 2ème dan de karaté en voie traditionnelle.

C’est à la faveur d’un stage avec Bernard Bilicki (9ème dan), qu’il découvre le karaté défense training qui représente à ses yeux, la synthèse des disciplines qu’il pratiquait jusque là.

Après l’obtention de son 3ème dan en karaté défense il se lance dans un nouveau chalenge en succédant à Eugène Charléry, le fondateur et instructeur principal du club durant 20 ans.

Sa devise « Si je suis capable de nager jusqu’au milieu de la rivière, je me jette à l’eau. Ensuite, impossible de rebrousser chemin, je suis condamné à atteindre l’autre rive. »

 

Luigi Gallotti (instructeur Tai Ji Qan)
Diplôme d’Instructeur Fédéral de Tai Ji Qan
1er duan Tai Ji Qan (FFKDA)

Luigi a débuté les arts martiaux à l’âge de 5 ans au CLAM avec Mme feue MONNERET par la pratique du Judo qu’il a pratiqué jusqu’à l’âge de 21 ans. Il passe tous ses grades en compétition. Au service militaire il devient animateur au club de judo des armées.

De retour à la vie civile, il pratique pendant 4 ans le Kung-Fu Shaolin style Su.

Suite à un grave accident les médecins lui interdisent tous sports de combat, running… le contraignant à cesser toute pratique pendant 12 ans.

En 1998 il découvre le tai ji en regardant la nuit des arts martiaux sur Eurosport.
Il cherche un club et débute le Tai Ji Qan en 1999 au Dynamic Club où il prend toujours des cours.
Son premier professeur était Jocelyne Rossilhol (5ème dan FFKDA) sous la direction de Jean-Louis Badet. Puis il pratique avec Bernard BIilicki et enchaîne de nombreux stages avec Thierry ALIBERT multiple champion du monde de Tai JI (6ème duan FFKDA). Il suit également l’enseignement Mme Zhang Xiaoyen (8ème duan IWF en Chine).